Ouvrir la recherche
Service

Théâtre Récamier

Mise à jour le 03/10/2019
Le célèbre Théâtre Récamier connait depuis quelques mois des travaux de réhabilitations et de rénovation. Redécouvrez son histoire !

Un peu d’histoire…

Situé en plein cœur du 7ème arrondissement de Paris, ce lieu propriété de la Ligue de l’enseignement, porta tout d’abord le nom de « Salle Récamier ». Celle-ci a été construite sur l’emplacement de la chapelle du couvent de l’Abbaye-aux-Bois, très proche du carrefour « Sèvres-Babylone ». L’édification de l’immeuble devait amener l’ouverture d’une nouvelle rue parisienne, la rue Récamier. Il s’agissait-là d’un hommage rendu à la femme de cœur et d’esprit, Madame Récamier, qui, pendant de longues années, sous la Restauration, avait su attirer dans son salon de l’Abbaye-aux-Bois, des écrivains, des savants, des musiciens, des artistes et la plus brillante société de son temps.

Bien plus qu’un théâtre…

Conçue par l’architecte Claude Blondel, fils de Paul Blondel, architecte des Palais du Louvre et des Tuileries, la « Salle Récamier » fut inaugurée le 30 octobre 1909 par le Président de la République Armand Fallières, et servait dans un premier temps de lieu de conférences. Lorsque Jacques Copeau décida de faire l’acquisition d’un théâtre, il hésita entre cette salle et celle du Vieux-Colombier, pour laquelle il opta finalement. Et le « Récamier » vit reculer longtemps encore son destin théâtral. Un cinéma commercial s’y installa alors jusqu’en 1957.
Paris 7e
Agnès VARDA

« Théâtre Récamier »

C’est en 1958 que, la Ligue de l’enseignement, enfin, reprit ses droits et rendit les lieux à leur tradition culturelle, avec de très importants travaux. Le 22 décembre 1958 marqua le grand gala d’ouverture du « Théâtre Récamier », en présence d’invités prestigieux : Arletty, Françoise Sagan, Marcel Carmé, Ionesco, Renée Saint-Cyr, Raf Vallone, ou bien le Marquis de Cuevas… Puis, le temps de deux saisons, de 1959 à 1961, le T.N.P. - Théâtre National Populaire, prit ses marques au Récamier sous la direction du célèbre Jean Vilar, avec une programmation réservée aux auteurs contemporains, comme « La Bonne âme de Se-Tchouan » qu’y s’y joua lors de 119 représentations !

L’apogée de ce théâtre

Après mai 1968, le Théâtre Récamier hébergea la prestigieuse compagnie Renaud-Barrault, expulsée de l’Odéon. Puis dans les années 70, c’est Antoine Bourseiller qui y prit place.
Plus tard, ce sont les sociétaires de la Comédie française qui feront du Théâtre Récamier leur lieu privilégié de répétition.
En 2013, Roman Polanski s’inspire des décors du théâtre pour tourner « La Vénus à la fourrure ».

L'actualité du Théâtre

Le Théâtre Récamier fait peau neuve, avec un vaste projet de réhabilitation. L’inauguration du nouveau Théâtre Récamier se fera courant 2020, avec une capacité d’accueil de 289 places assises dans la grande salle, et un foyer pouvant recevoir jusqu’à 140 personnes. Le Théâtre Récamier se veut être un lieu polyvalent, en mesure d’accueillir une multitude d’évènements : spectacles, théâtre, projections de films, séminaires, conférences…

Le mercredi 18 septembre 2019 une réunion publique s'est tenue à la Mairie du 7e concernant la réouverture du Théâtre Récamier.

Le directeur de ce site Monsieur BIACHE et l’architecte Monsieur PUIATTI ont pu présenter le projet en détail et répondre aux nombreuses questions, légitimes, des riverains.
Retrouvez le compte-rendu de cette réunion !

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.